Le mardi 7 avril 2020 à midi, sortie officielle du film La Révélation des Pyramides 2 !

Dans un mois, sortie officielle de LRDP², L’Equateur penché, l’enquête continue… Le Film !

2645
1

Il y a près d’un siècle, au Caire, mourait Lord Carnarvon, 5ème du nom, le 5 avril 1923 à 1 h 45 du matin, des suites d’une piqûre de moustique infectée : grâce à sa fortune et à celle de son épouse (fille d’Alfred de Rothschild), et surtout grâce à la persévérance acharnée et prudente d’Howard Carter, l’unique tombe quasi-complète d’un pharaon est alors méthodiquement ‘profanée’ et livre son contenu à l’égyptologie, qui devient célèbre, parce qu’« elle le vaut bien ! »… Au moment même de sa disparition, la rumeur locale affirme que la chienne de Lord Carnarvon – Susie – poussa un hurlement avant de mourir elle aussi, quelques instants avant que par ailleurs, toutes les lumières du château de Highclere ainsi que celles de la ville du Caire s’éteignent… On ne trouva aucune explication à ces pannes. Vingt-six autres personnes ayant un lien avec la découverte de la tombe de Toutankhamon seraient mortes prématurément sans que l’on comprenne de quelle maladie elles étaient atteintes. La rumeur d’une vengeance du pharaon se forge alors, laissant penser que ces morts prématurées, bien que de toutes espèces, serait causé par l’air de la tombe restée fermée pendant 3 000 ans. Notons toutefois qu’Howard Carter, le premier à y entrer, ne mourut qu’en 1939, et de cause naturelle, ainsi que des centaines d’ouvriers, de curieux, et parmi eux des souverains étrangers, qui visitèrent la tombe… Avaient-ils – eux – le cœur pur ?

Depuis, la fièvre échauffe l’Egypte et la curiosité du monde elle aussi prend de l’ampleur… Cependant, malgré de très nombreuses recherches, les énigmes du gigantisme de ses édifices, l’étrangeté de son écriture, les mystères de son esthétique et de sa mythologie, presque rien de solide n’en a émané, et notamment, sa vie morale et spirituelle… Songez que depuis près de 45 siècles, on ne sait même pas de manière sûre comment furent érigées les grandes pyramides de Gizeh…

Devant le panorama désolant de la docte ignorance en vogue, qui a des prétentions à l’enseignement universel, j’ai cru devoir m’engager dans la rédaction, la production et la réalisation de la suite de La Révélation des Pyramides, film documentaire qui, sans la moindre publicité, avec le dénigrement organisé et permanent des Trolls, avec les mépris total des instances officielles de l’égyptologie et de la culture en général, est encore au Top-ten des films les plus vus sur Internet, et a été ‘downloadé’ par plusieurs centaines de millions de personnes en dix ans… Compte-tenu de cet énorme succès populaire – évidemment attendu, et parce que j’avais promis cette suite et les cinq films qui la suivront – il fallait passer au-delà et au dessus des difficultés de toutes sortes semées sur notre chemin, malgré les multiples vols (images, vidéos, textes, idées, relations et matériels), le dénigrement incessant et les accusations diffamatoires, les agressions verbales et physiques, les attaques ad hominem de notre entourage familial et amical, les fake et les copies illicites et déformantes, la pseudo-concurrence, les mensonges et inventions tant à mon sujet qu’à celui de cette suite, nous sommes arrivés au terme de ce très considérable effort, et sommes en mesure de mettre à disposition de tous les publics (de 12 à 120 ans), la suite tant attendu de notre premier film… Mais n’anticipons pas !

Il y a près de 300 ans, le 6 avril 1722 – jour de Pâques –, l’amiral Hollandais Jacob Roggeveen abordait un îlot très isolé de l’Océan Pacifique, qui deviendrait de ce fait l’Île de Pâques…

Le lendemain, il repartait en mer pour faire un tour du monde…

Depuis cette date, une très grande quantité de recherches ont été menées, sous toutes formes et par toutes qualités de personnes… Résultat ? Quasi néant, presque rien en regard des efforts dépensés : on ne sait rien de sûr et solide, tant en matière d’origines réelles, de dates – mêmes approximatives –, de projets, etc. L’origine des Pascuans contemporains eux-mêmes est encore discutée… Quant aux moaï (1 042 statues géantes aux visages caractéristiques et couvertes d’un couvre-chef rouge) et leurs ahu (les terrasses de pierre où étaient érigées ces statues), et aux tablettes de bois dites rongo-rongo, unique support de la seule écriture de cette partie du monde, c’est la cacophonie totale et interminable, parfois minable !

Car en 1861, il ne subsistait sur l’Île de Pâques qu’un unique survivant issu des ‘matamua’ (‘les premiers’), et son âge ne permit pas d’en tirer les si précieuses informations issues du passé… A sa mort, la transmission des traditions s’effondre et disparaît, et seules quelques bribes parviennent à l’époque moderne… Plus personne ne comprend l’Histoire et le support de l’écriture demeure le seul lien culturel avec celle-ci…

Mais personne ne sait la lire et en tirer un quelconque contenu…

C’est pourquoi j’ai entrepris, au terme de mes recherches et de nombre d’années de réflexion et de méditation, de livrer mes découvertes et de combler ces immenses et importantes lacunes, tant en ce qui concerne cette île, dont les habitants sont la population la plus isolée du monde, que ce qui la relie à l’ensemble des humains et à l’Histoire de la Terre…

Par l’approche de ces deux sites – Gizeh et Rapanui, l’Île de Pâques – en évidentes et très fortes relations, puis de divers sites du monde ancien, nous révélerons ce qu’aurait dû être l’Histoire du monde si elle n’avait été trafiquée…

Mais serez-vous prêts pour ce rendez-vous culturel de premier ordre et à ses exceptionnelles – et peut-être très choquantes – révélations et divulgations ? C’est peu probable… Mais peu importe, cela en vaut terriblement la peine ; terriblement !

1 COMMENTAIRE

  1. Bonsoir Monsieur Jacques GRIMAULT,
    Dans l’attente du film et de la destitution des criminels qui nous gouvernent ainsi que de leurs maitres pharisiens, qui sont aussi les nôtres,
    Je vous adresse mes remerciements pour votre enseignement de qualité, votre oeuvre et le model de ténacité du beau, du bon et du vrai que vous diffusé et qui nous enrichit.

    Très respectueusement
    JPP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Écrivez votre commentaire
Merci d'inscrire ici votre nom